lundi 26 août 2013

iPhone 5, 32 Go blanc

  Je taillais un silex, gentiment, à l'ombre d'une fougère, un enfant s'approche de moi : — Tu fais quoi ? J'explique, je montre. L'enfant s'assied sur la mousse, saisit un éclat tranchant comme un rasoir et pèle une baguette de noisetier dont il fouettait les herbes folles.   Le soir, au téléphone, son père l'interroge : — Qu'as-tu appris en vacances, mon fils, en vacances aujourd'hui ? — J'ai taillé des silex pour en faire des outils et demain, si on trouve de l'amadou, Grand-Père a promis : on... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 12:01 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 12 juin 2013

Si l'avenir des retraites tremble, le futur, lui, est en marche

J’ai, bien des fois, peint ma demeure adossée à la cour de l’école du village tout comme l'est celle de madame Yvonne, ma voisine.Hier, le carillon tintinnabule. Des habitués ! La clématite montana qui explose de fleurs et de rameaux audacieux a envahi grillage, boite à lettres et portillon ; soupçonner l’existence de la sonnette, ensevelie sous un frais manteau moucheté de milliers de corolles odorantes, impose qu’on en ait, au moins une fois, pressé le bouton d’un index mutin. Je sors. Le portillon envahi par la liane exubérante se... [Lire la suite]
dimanche 9 juin 2013

Il ne faut redouter que la vérité éclate

Quel docteur me dira pourquoi, tant de fois, au gré d’un SMS ou d’un commentaire déposé sous un billet ami, faut-il que, usant de la négation, j’en oublie la moitié ? Et surtout, pourquoi, à l’opposé de l’usage répandu, est-ce le second terme qui s’évanouit sous mes doigts ?Certes, j’entends déjà « je sais pas où Papistache voit un problème », mais, docteur, je ne dis que c’est grave, je demande. Hé, voyez vous-même !
Posté par Old_Papistache à 19:09 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 29 mai 2013

Bombe atomique

J’ai gagné à la loterie.C’est la dernière fois que j’écris ici. Je suis riche. Je pars.Où ?N’importe ! Demain les Maldives, après la Mongolie, puis Lhassa. Un peu la Polynésie, le cercle polaire à cloche-pied ( sur les pointillés, comme sur le vieux globe terrestre aux couleurs fanées de la classe de M. Laforge : un rêve ressuscité), Machu Picchu, le Snæfellsjökull et sa porte d’entrée vers le centre de la Terre… ensuite, j’improviserai.Riche ! Une petite fille survoltée — 100 000 volts pas moins — me glisse dans la paume deux cartes... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 11:01 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
samedi 25 mai 2013

Sait-il s'il croît ?

— A la braderie, j’ai trouvé un dictionnaire enfant. Il sera parfait pour Mowgli.Un dictionnaire enfant ? Est-ce un dictionnaire en devenir ? De même, un vieux dictionnaire serait-il sénile ? Et un gros dictionnaire, chargé de cholestérol ?Un dictionnaire enfant, croît-il à la même vitesse que son propriétaire ? Est-il sujet aux maladies infantiles ? Rougeole, rubéole, oreillons, scarlatine ?— Au lieu de te torturer les méninges, va donc le chercher, le dictionnaire de Mowgli, je l’ai laissé sur le siège auto.Sur le siège auto ou dans... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 10:30 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 17 mai 2013

Radar

 Flashé ! En pleine nuit. Ça surprend.Je n’avais pas vu le panneau de limitation.Flashé ! J’étais bien, détendu, les mains souples… une nuit noire, épaisse... comme j’aime… et là, flash, bref, intense, et de nouveau la nuit noire…Je ne savais même pas qu’il existait une limitation sur cette portion de la nuit.Flashé, en plein sommeil, comme je le disais, ce matin, parodiant Alain Bashung et buvant mon thé vert à l’amende : « J’ai dû rêver trop vite. »  

lundi 13 mai 2013

Comme un nœud à son mouchoir

J’aime bien Noémie. J’ai toujours bien aimé Noémie. Je la connais depuis qu’elle a dix ans. C’était une enfant, mais déjà un peu plus qu’une enfant ; le décès accidentel de son papa l’avait mûrie un peu avant ses camarades. Elle écrivait bien, Noémie — pas sa calligraphie — ; elle avait des idées et du style. Je la revois souvent : elle est hôtesse de caisse à la grande surface, là-haut, rue des Andromèdes du Japon. Elle a conservé son joli sourire. On échange plus que les cordialités d’usage quand je passe à sa caisse :— Elles sont... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 15:22 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 7 mai 2013

De l’intelligence du pissenlit

  C’est la saison : le pissenlit dresse sa hampe florale à 25 ou 30 centimètres au dessus du sol. Que l’on vienne à tondre une prairie où prolifèrent  ces dents-de-lion et, fort malignement, les nouvelles capitules iront s’ingénier à fleurir au ras du sol. Merveilleuse adaptation à la dictature des pelouses  calibrées au millimètre. Ma voisine, Madame Yvonne, laisse la nature reconquérir son jardin ; qu’elle cueille une poignée de fleurs jaunes pour donner de l’amertume à son omelette du mardi et dès le lendemain... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 09:19 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 6 mai 2013

Ceci n'est pas un rébus

  Autrefois, gare à qui gaspillait le pain. C’est connu : je ne m’étends pas. Hier, un coup au cœur ! Pour fidéliser sa clientèle, Boulangère-Cent-Fois-Nommée-Ici appose un petit cachet discret sur le sac de papier dans lequel elle glisse les baguettes spéciales dont celle qui régale nos palais gourmands à Épouse-Epousée et moi-même. Contre douze de ces marques rapportées en boutique, le client assidu se voit offrir gratuitement l’objet de son appétit quotidien. Coup au cœur ! Hier, recomptant et ordonnant les dits (en... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 11:03 - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 28 avril 2013

Pierre de foudre

Je marchais dans la campagne beauceronne avec mon grand-père maternel. Nous avions 82 ans à nous deux. Il se baisse et ramasse un caillou qu’il me tend :— Une pierre de foudre !   Dans sa main, un oursin fossile, semblable à tous ceux que j’amasse et range dans une vieille boite à munitions de guerre. Il ignore ma collection.— Regarde ces marques en forme d’étoile. Quand la foudre frappe les pierres, elle laisse ces trainées. On en trouve beaucoup dans les champs. Moi, interdit, je me garde de contrarier son commentaire... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 11:17 - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,