rébus

 

Autrefois, gare à qui gaspillait le pain. C’est connu : je ne m’étends pas.


Hier, un coup au cœur !


Pour fidéliser sa clientèle, Boulangère-Cent-Fois-Nommée-Ici appose un petit cachet discret sur le sac de papier dans lequel elle glisse les baguettes spéciales dont celle qui régale nos palais gourmands à Épouse-Epousée et moi-même. Contre douze de ces marques rapportées en boutique, le client assidu se voit offrir gratuitement l’objet de son appétit quotidien.


Coup au cœur !


Hier, recomptant et ordonnant les dits (en fait ils étaient douze) cachets dûment découpés, l’un m’échappe et tombe dans la corbeille qui somnole au pied du bureau.


Un douzième de baguette ? Qu’est-ce donc ? Une bouchée de pain !


J’ai plongé la main dans les ordures  — trois feuilles froissées et deux enveloppes déchirées — et j’ai remonté cette bouchée de pain. Mon grand-père m’aurait giflé d’un revers de casquette si j’avais gaspillé. J’ai senti passer le vent du couvre-chef en me relevant : d’où il est, il a toujours l’œil, l’ancêtre !