mercredi 14 mai 2014

Micmac boulanger

— Dis, Papistasse, S’anonn, è’ veut pas me rendre ma Tête…Le Papistache  marque un temps de suspension avant de retomber sur terre — en l’occurrence  devant le portail de l’école où il est passé prendre livraison d’un bambin à ses soins confié.— Ta tête ?Interrogation qui dénote un ralentissement des fonctions cérébrales du dit vieillard qu’on avait connu plus inventif, mais que voulez-vous ?  le poisson coute cher !— Ma Tête Brûlée, Papistasse !Mais dis-nous, ami chroniqueur, tu omets l’accent circonflexe à... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 11:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 26 avril 2013

Retour de baguette

Ce matin, j’entre d’un pas vif dans la boulangerie et… Flash back Voici quelques mois encore La boulangère :— Monsieur ? Depuis quelques semaines La même :— Une céréales* ? Ce matin La toujours identique avait déjà à la main la dite baguette et, du coup, je mâchouille :— Est-ce un hasard ou vous aviez réellement anticipé mon arrivée... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 20:36 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 4 mars 2013

Dialogue de bêtes

— Ne dit-on pas «  faire le con comme un caméléon » ?— Non !— Ah, j’aurais pourtant bien cru. Comme quoi… on fait toujours bien de demander. Imaginons qu’il trouve une cédille, le caméléon, il en fait quoi ?— Pourquoi une cédille ? — Et pourquoi pas ? Il n’y a pas de cédille sur le glaçon où il crèche, le caméléon ?— Non ! Ça vit en Afrique, le caméléon.— Il ne pêche pas le phoque en Alaska, le caméléon ? Ah, j’aurais pourtant bien cru. Mais c’est quoi, au fond, un caméléon ?— Un reptile.— Sur la banquise ? — Mais pourquoi... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 22 septembre 2010

De la photogénie et de son contraire, même si, vous le découvrirez en lisant l'article, l'auteur traite d'abord du contraire

Pour coller une photographie au recto d’une carte d’abonnement à la saison culturelle du chef-lieu d’arrondissement, deux choix s’offraient à moi — outre celui de m’abstenir d’exécuter l’injonction identificatrice — : coller une photographie datant du tout début du siècle voire de la fin du précédent, une époque où quelques cheveux se dressaient encore au sommet de mon crâne et où les poils noirs de ma barbe, bien que en sous-effectif, tentaient une résistance devant l’invasion des clones albinos ; accepter de me faire tirer le... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 09:01 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 18 septembre 2010

Réouverture de la chasse

Acte I Weekend du patrimoine oblige, Mamoune, THE MaMouNaMouGli herself, me force — pour éviter de répéter “oblige”, en écrivant “m’oblige” plutôt que “me force”, style oblige — à valoriser le nôtre, de patrimoine. Acte II De bon matin, ouverture de la chasse wc oblige, je fais l’emplette d’un robinet d’arrêt de réservoir, à clapet, équerre et à presse étoupe chromé 12/17 de la marque Rolor sise à Rennes 35012 ; 6,50 € sous blister transparent. Acte III Las, de retour de la quincaillière commission, le lave-linge m’impose... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 14:01 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 31 octobre 2009

Sandaraque girodyne

Pièce d’amour en un acte (Participation au défi #79 des défis du samedi) Acte I, scène 1(Elle et lui... mais c'est lui qui commence) Lui — As-tu bien dormi, mon amour ?(Il se tourne sur son côté gauche et pose sa main droite sur le ventre de son épouse.)Elle — J’ai eu très chaud cette nuit. Je me suis réveillée, je bouillais. Tu dormais, ton corps était frais.Lui — Tu es fraîche, ce matin.(Sa main s’est glissée entre peau et étoffe, il caresse doucement le flanc gauche de sa compagne.)Elle — Je me demande si ce ne sont pas... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 13:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 29 août 2009

Moi, j'adore écrire des billets minimalistes, plus la matière est ténue, plus mon plaisir tend vers l'infini

J’ai terminé le montage de la pergola sur laquelle les rosiers lianes pourront se vautrer à l’envi. Je la donnerai à voir quand les plantations seront faites : attendons l’automne. Perçage du sol pour les fixations, sciage des poteaux de section carrée, rabotage, ponçage, vissage des liteaux, dévissage, revissage, rangement des outils, des chutes de bois : tout ça sans une seule blessure.Pas une égratignure, pas une coupure, rien, et hier soir, je tends — à la demande d’Épouse-Un-Peu-Courte— la main pour attraper un livre sur une... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 17 juin 2009

Le Bourgeois Gentilhôme *

Il se donnait, hier, en notre village de 3500 âmes — probablement de la plus pure à la très blanche — une représentation théâtrale d’exception ; bien que nous fussions un mardi, dès 20 h 30, la salle des fêtes se trouvait à demi-remplie — que le spectacle fût gratuit ne devait pas être étranger à la chose —  ; les mauvaises langues pourraient argüer que les familles respectives des comédiens, musiciens et chanteurs devaient  bien posséder la moitié du nombre des derrières que les fauteuils supportaient ; comédiens,... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 18:01 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
lundi 27 avril 2009

Il dit ça, mais vous le connaissez, il n'oserait pas.

Les samedis et dimanches, le parking de la clinique du Pré est quasi désert. Samedi non, mais dimanche, je me suis garé ostensiblement sur une place dûment réservée à un médecin. Le médecin, lui i’ s’en fout, il est au golf de Juan les Pins, ou il pêche le thon rouge en Méditerranée, à moins qu’il ne tonde un hectare de gazon, ou qu’il accompagne son fils à un match de football poussin ou ne suive sa fille à un concours de saut d’obstacles ; bref, le médecin i’ s’en fout.Je me gare — c’est une expression toute faite — en réalité, je... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 10 avril 2009

Optiboudi (Maginaire)

Optiboudi (Maginaire)Pièce en un acteActe I, scène 1.L'Épouse-Opalescente : Chéri, quel est le sujet du défi cette semaine  ?(Elle achève de se brosser les dents) L'Époux-Aux-Pas-Lents : Il s'agit de peindre la soif.(Il se brossera les dents après elle) L'Épouse-Opalescente : Tu n'oseras pas l'aquarelle ?(Elle lui tend son front) FIN
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,