dimanche 30 mars 2014

Aux urnes, citoyens !

Voici un an, une vague connaissance laisse un message sur le répondeur :— On monte une liste pour les élections municipales de mars 2014, ça nous plairait bien de vous compter parmi nous.Je fais le mort. Quelle idée d’avoir songé à moi !Relance. Je ne promets rien ; je vais réfléchir puis j’oublie la date de la réunion. Nouvelle relance. Pour voir, éventuellement apporter une idée, je finis par accepter de participer aux réflexions du groupe qui prend forme.Engrenage. Tu glisses un ongle, la machine te prend le doigt, la main, le... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 11:12 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 13 septembre 2012

Et aujourd'hui ? Qu'as-tu fait pour ton rêve ?

J’ai toujours rêvé d’être mon propre fossoyeur.A l’ancienne. Une pelle, une pioche.J’en ai creusé des fosses, sectionné des racines, pelleté des cailloux.Je me suis souvent allongé, mains sur le ventre, au fond du trou, yeux ouverts sur le ciel nuageux au-dessus.J’ai senti l’humidité de la fosse pénétrer mes os, senti les racines tronquées reprendre vigueur et enserrer mes membres, senti les vers venir humer cette promesse de festin offerte à leur estomac.J’ai souvent changé le lieu de la sépulture. Je n’ai pas couru au plus facile.... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 08:01 - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 2 novembre 2009

Qué dormiasse le Papistache

12 h 38 Une bulle de souvenir éclate quand j’allais croquer une câpre, roulée au bord de mon assiette, assiette garnie d’une demi-aile de raie, aile baignée d’un filet d’huile d’olive et alanguie, comme savent faire les rajiformes, sur un lit de mesclun du jardinet : cette nuit, regagnant mon lit après quelque miction récréative, j’ai eu l’idée de ce méchant compte rendu que je vous sers. Ma foi, me suis-je pensé (oui, la nuit, je me les pense les idées) je tiens là — attendez encore un peu, je vous livre — un sujet pour mon billet du... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 18:01 - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 17 juillet 2009

Ah, ça ira, ça ira, ça ira...

Je l’ai prise la photographie.Je l’ai prise et vous ne la verrez pas.Je ne l’éditerai jamais.Hier matin, tôt — les lampadaires brûlaient encore — des piaillements excessifs nous ont tirés du lit,  Mamoune et moi — la fenêtre est ouverte.Nous avons reconnu les hôtes prolétariens de la charmille.Quelle agitation !Mamoune a entrouvert les volets.Un chat, rempli de morgue princière, remontait l’allée, se dirigeant vers le portillon.Sans se retourner, la queue droite et le pas léger, félin, il a sauté sur le muret et disparu vers son... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 18:01 - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 1 janvier 2009

20°C, j'étais mort ! ! !

Que j’explique :                           sans un défaut de notre installation de chauffage, je serais en triste état ce matin.En effet, nous sommes le 1er janvier et hier les bûches ont ardé dans la cheminée.Ardé, tard !Ainsi, la température dans les chambres était  plutôt faible.C’est ce qui m’a sauvé la vie. 20° C, et j’étais mort ! Je m’explique :                 ... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 15:54 - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 29 septembre 2008

J'emprunte mon titre à Roland Topor — son œuvre j'adore — pour en orner mon billet de ce soir : "Mémoires d'un vieux con"

Du temps où j’étais encore mort, samedi, donc, je me suis hasardé en un lieu que, vivant, j’aurais fui comme un vampire la lumière du jour. En fait, ombre, je suivais celle de mon épouse entrainée, en ces lieux, par une amie pressée de la voir achever son veuvage. Au pieux — le vampire, le vampire vous dis-je !— prétexte que ses enfants tentaient de décrocher un vague soutien populaire lors d’un concert gratuit, cette amie — de mon épouse ! comment voulez-vous qu’elle ait pu être des miennes, les larmes de ma moitié à peine sèches,... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 21:41 - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 28 septembre 2008

Revenu d'entre les morts. Déjà !

Depuis que je suis mort, je ne cesse de prendre de la hauteur. C’est vertigineux. Je découvre des pans insoupçonnés (par moi de mon vivant) de la pensée. Des pans de pensée ! Pensez donc ! — Dis, puisque tu prends de la hauteur, tu pourrais dégager le dessus de l’armoire que j’y range les trente-neuf pots de confiture de pêches que j’ai cuites pendant que tu soliloquais sur ton escabeau ? Terrienne, Épouse-Aux-Doigts-Qui-Pèguent est une terrienne ! Dégagé que je suis désormais des contingences matérielles, je ne vais pas la... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 22:32 - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 26 septembre 2008

Si tu veux offrir des confitures à tes invité(e)s de passage, il faudrait songer à me relayer un peu devant les fourneaux

Oh ! Je ne sais pas si je vais rester mort encore bien longtemps moi !Se laisser porter par le vent, c’est agréable. On voit du pays, mais pour rentrer à la maison, il faut ramer à contre courant et on arrive à pas d’heure.De plus comme votre épouse est veuve et qu’elle connaît les dix-neuf vingtièmes de la population du coin, quand vous arrivez — la goutte au nez, quand même — elle a été invitée par vous ne savez quel soupirant et comme vous n’avez pas encore purgé toutes vos durites à sentiments ça vous flanque le bourdon. Surtout... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 23:57 - Permalien [#]
Tags : , ,