dimanche 22 février 2015

Ah la vache

PASIPHAE était dans PAPISTACHE, CT trop.
Posté par Old_Papistache à 17:42 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 4 juin 2014

Les ruminations d'un gastérophile un chouïa paranoïaque

Tous les escargots aiment la pluie      Je raffole des radis roses du jardinetJ'aime la pluie                                        Les limaçons de leur radula râpent les radisDonc je suis un escargot.                      Donc je hais les escargots. Les escargots se... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 11:20 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 21 mai 2014

« Sans voix, sans mains, sans genoux, sardines, priez pour nous... »

La petite école du village voisin organise un voyage éducatif au parc zoologique ; on réquisitionne votre serviteur ravi de l’aubaine.Il fut un temps où les sociétés de transport affrêtaient un car de tourisme pour les sorties de fin d’année. Chauffeur en mocassins, veste et chemise, connaissance approfondie de l’itinéraire et des bons plans, et véhicule assorti.C’est terminé ; désormais les bus mis à disposition des écoles sont ceux qui tournent pour le ramassage quotidien des collégiens et lycéens, avec l’aménagement intérieur... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 11:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 15 mai 2014

A bove ante, ab asino retro, a sulto undique caveto *

La merlette tournoie au-dessus du carré de fraisiers. Vite, que l’on étende le filet aux mailles serrées pour garantir la récolte ! Pendant qu’Épouse-Tu-Veux-Un- Coup-De-Main-? s’affaire à démêler les rets embrouillés, le Papistache monte la garde et tient le volatile affamé à distance. Soudain, un bruit dans son dos l’alerte. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, il se retourne et constate, avec stupeur, qu’un escargot gris, profitant que le vieillard était concentré sur la surveillance de l’oiseau lorgnant, d’un œil jaune... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 09:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 11 mai 2014

Immuablement

Coupe-vent, chaque matin, un tout petit homme rouge, en laisse, à la queue recourbée, promène son chien, inséparable compagnon à la fermeture éclair — un petit Spitz  allemand — remontée sous mes fenêtres jusqu’au menton.
Posté par Old_Papistache à 10:48 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 7 mai 2014

A-E-I-O-U-S

Ghazàla, ma filleule, joue avec son parrain. Nous jouons donc ensemble.Courses — allez rattraper une gazelle, vous ! je claudique loin derrière pour ne pas la perdre de vue, ni la perdre tout court (j’ai le sentiment que la maman n’apprécierait guère : on tient à sa progéniture à cet âge-là !) —, dessins, découpages, devinettes, etc.— Quel est ce mot ? me propose-t-elle. J-L-E-E-Q-U-O-I-N-L— Je donne ma langue au chat.— JONQUILLE, c’était facile !A mon tour je propose A-E-I-O-U-S.Ghazàla se montre perplexe.Pour l’aider, je distille... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 15:27 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 28 avril 2014

De l'empreinte

Casser du verre blanc porte bonheur ; de l’argent inattendu ne manquera pas de gonfler le portefeuille. Certes, c’est entendu, scientifique, irrévocable, confirmé et de notoriété publique — je casse assez de vaisselle pour le savoir ! — mais quid du ver blanc ?J’en fais quoi, moi, de ce ver blanc trouvé lové dans la racine de la laitue flétrie ? L’assommer avant de le donner aux poules ?  Le jeter par-dessus le mur ? L’offrir à la merlette qui couve dans la charmille ? N’est-ce pas m’exposer à une plainte auprès de la SPA ?Dans... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 12:01 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 16 avril 2014

Gravité sans importance

Précisément à l'aplomb des boules de graisse offertes aux oiseaux cet hiver, des céréales ont germé et se développent. — Même sur la terrasse ? — Affrmatif, mon lieutenant ! Tombées dans les fissures du béton vétuste, les plus hardies des graines incluses dans les boulettes suspendues ont cédé à la germination. Ce qui dénote : une belle aptitude à la reproduction en mileu hostile, un mauvais état général de la terrasse, une tendance au gaspillage chez nos amies mésanges, un profond respact de votre serviteur pour les végétaux... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 19:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 14 avril 2014

Où l'on oit de singulières choses sur les ondes de la radio de service public

Qu'ois-je ?Décidément la radio m'instruit. Je devrais user plus de gomme sur l'asphalte ! Oui, qu'ois-je ? Les fourmis pousseraient des cris ! De savants savants auraient, de longue date, truffé de micros nos fourmilières indigènes et rapporté de bruyants enregistrements. Et on ne m'avait rien dit plus tôt ? Comment ? Je n'entends pas sonner le téléphone pour peu que je m'éloigne de dix mètres pas plus ? C'est exact. Mon ouïe décline. Pas demain la veille que j'entende braire une hyménoptére alors. Pour autant que le verbe soit... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 19:03 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 19 mars 2013

Une mémoire de m…

Appelons un chat, un chat. Il pleut. Comme vache qui pisse.Combien de gamins savent-ils encore les éclaboussures provoquées par les cataractes bovines ?Oh ! et les bouses explosées sur les routes ?Quand j’étais enfant, le bitume, tout au long de la rue du Bout-Aux-Angliches, était maculé de merde dans tous les états possibles : crémeuse d’un luisant vert émeraude ; mousseuse et épaisse, un peu terne déjà ; croûteuse mais souple sous la semelle encore ; sèche aux bords racornis ; pellicule fine beurrée par le passage répété des roues... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,