mercredi 4 juin 2014

Les ruminations d'un gastérophile un chouïa paranoïaque

Tous les escargots aiment la pluie      Je raffole des radis roses du jardinetJ'aime la pluie                                        Les limaçons de leur radula râpent les radisDonc je suis un escargot.                      Donc je hais les escargots. Les escargots se... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 11:20 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 19 mai 2014

Le caille-lait caille-t-il le lait ?

Qu'en dit la chèvre ? Jusqu'où une recherche sur le gratteron qui prend ses aises dans certaines parcelles du jardinet peut-elle mener ?  
Posté par Old_Papistache à 18:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 18 mai 2014

Quand on sème on a toujours vingt ans

Le grand-père de Ghazàla, ma filleule, est arrivé 7e sur 63 (ce qui, entre parenthèses, me remet en mémoire que 7 fois 9 faisaient, jadis, 63 ; rien de bien neuf en ce vieux monde ) il a donc, le papy cycliste — avais-je omis de préciser qu’il tricotait des jambettes ? c’est réparé !— semé 56 adversaires (7 fois 8 font 56, n’est-il pas ?) et moi, sous le même cagnard — pas un poil d’ombre — j’ai semé (8×3×8) 192 haricots à rames mangetout. Voilà, c’était un parallèle que je tenais à souligner. C’est fait.  Il ne reste plus qu’à... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 18:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 16 mai 2014

Arrête de faire ton marieur

Où sont les abeilles ?Pas très originale l’interrogation. Tout le monde les pleure, les abeilles.C’est comme les méligèthes. Disparues, envolées, trucidées. On avait craint l’invasion, on ne sortait plus en robe mimosa, les pétales des onagres étaient dévorés avant de s’épanouir, on redoutait l’asphyxie : on a eu l’éradication. Mais, les méligèthes, personne ne les pleure. Les abeilles, si.Du coup, au jardinet, je butine. Et que je frotte mes étamines — enfin, c’est une image, pas les miennes — sur ton pistil — image encore. Je joue... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 09:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 15 mai 2014

A bove ante, ab asino retro, a sulto undique caveto *

La merlette tournoie au-dessus du carré de fraisiers. Vite, que l’on étende le filet aux mailles serrées pour garantir la récolte ! Pendant qu’Épouse-Tu-Veux-Un- Coup-De-Main-? s’affaire à démêler les rets embrouillés, le Papistache monte la garde et tient le volatile affamé à distance. Soudain, un bruit dans son dos l’alerte. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, il se retourne et constate, avec stupeur, qu’un escargot gris, profitant que le vieillard était concentré sur la surveillance de l’oiseau lorgnant, d’un œil jaune... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 09:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 29 avril 2014

Mira, quatre ans

Petit souvenir de Mira au jardin, ébahie de découvrir des fleurs aux pétales de plusieurs couleurs. Dit qu’elle trouve belles les pensées. Veut connaître le nom de toutes les fleurs. Rit en entendant le mot « bidens ».
Posté par Old_Papistache à 12:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 28 avril 2014

De l'empreinte

Casser du verre blanc porte bonheur ; de l’argent inattendu ne manquera pas de gonfler le portefeuille. Certes, c’est entendu, scientifique, irrévocable, confirmé et de notoriété publique — je casse assez de vaisselle pour le savoir ! — mais quid du ver blanc ?J’en fais quoi, moi, de ce ver blanc trouvé lové dans la racine de la laitue flétrie ? L’assommer avant de le donner aux poules ?  Le jeter par-dessus le mur ? L’offrir à la merlette qui couve dans la charmille ? N’est-ce pas m’exposer à une plainte auprès de la SPA ?Dans... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 12:01 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 16 avril 2014

Gravité sans importance

Précisément à l'aplomb des boules de graisse offertes aux oiseaux cet hiver, des céréales ont germé et se développent. — Même sur la terrasse ? — Affrmatif, mon lieutenant ! Tombées dans les fissures du béton vétuste, les plus hardies des graines incluses dans les boulettes suspendues ont cédé à la germination. Ce qui dénote : une belle aptitude à la reproduction en mileu hostile, un mauvais état général de la terrasse, une tendance au gaspillage chez nos amies mésanges, un profond respact de votre serviteur pour les végétaux... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 19:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 13 avril 2014

Une forêt de pissenlits

J'ai toujours trouvé beaucoup d'intelligence chez le pissenlit (chez la marguerite et  la renoncule également). L'herbe est-elle haute, la plante s'élève au-dessus des concurrentes pour darder haut ses inflorescences ; tondue avec frénésie (voire broutée à l'occasion) la plante fleurit au ras du sol s'épargnant le risque de voir sa descendance  tranchée par la lame de la tondeuse rectificatrice. Comme je le signalais à Sandrine, dans un récent commentaire — mais sans doute ne l'ignorait-elle pas, moi si ! — l'intelligence... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 15:17 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 12 avril 2014

Je ne suis pas un rat, mais Monsanto le sait-il ?

Madame Yvonne, feue notre voisine, mange désormais les pissenlits par la racine. Pas assez vite, semble-t-il ; les nouveaux locataires aspergent la pelouse de désherbant. Pas sûr qu’un no man’s land roux soit plus séduisant qu’un vert carré d’herbe moucheté de jaune, et au vu de l’ardeur à empoisonner la petite parcelle, couplée à la nocivité du produit, je me demande si je ne vais pas céder à la tentation d’un retour à la vie sauvage auprès d’une petite rivière, loin de toute activité humaine : le prix du m² du côté de Pripyat doit... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 09:44 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,