samedi 24 mai 2014

Pfff !

Le dictionnaire tient à me préciser qu’un soupirant c’est quelqu’un — qqn — qui aspire à se faire aimer d’une femme. Oui, mon dictionnaire date un peu — il n’a pas suivi l’évolution des mœurs —, mais ce qui m‘amuse, moi, c‘est qu’un soupirant aspire. Un aspirant soupire-t-il ?  J’espère. Qu’un soupirant expire, ça s’est déjà vu !
Posté par Old_Papistache à 17:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 3 avril 2014

Compère qu'as-tu vu ?

Depuis quelques temps, un zigoto — je n’use pas souvent de ce mot — s’amuse — je doute fort qu’il agisse sous la contrainte — à gribouiller des insanités sur les murs du village. Orthographe, syntaxe et discours rudimentaires. Peinture en bombe, bleu métallisé, écriture ronde.Ce matin — je revenais de la boulangerie —, sous le pare-choc d’une voiture à la carrosserie d’un autre âge — mais pas repeinte pour autant —, jeté négligemment j’imagine, l’objet du délit, gisant au sol, me saute aux yeux.Je le ramasse et me le colle sous le... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 13:24 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 17 mai 2013

Radar

 Flashé ! En pleine nuit. Ça surprend.Je n’avais pas vu le panneau de limitation.Flashé ! J’étais bien, détendu, les mains souples… une nuit noire, épaisse... comme j’aime… et là, flash, bref, intense, et de nouveau la nuit noire…Je ne savais même pas qu’il existait une limitation sur cette portion de la nuit.Flashé, en plein sommeil, comme je le disais, ce matin, parodiant Alain Bashung et buvant mon thé vert à l’amende : « J’ai dû rêver trop vite. »  
samedi 6 avril 2013

De profil

Un nez rouge sur mon bureau   rond   un nez de clown  sur mon bureau   enfin, sur une enveloppe de papier kraft   elle-même posée sur un petit paquet de feuilles imprimées voici un mois et en attente d’être lues   un nez rouge appuyé à un pot de yaourt en verre rempli de trombones et agrafes sur le dessus duquel un stylo bille en métal vert émeraude côtoie un gros feutre orange made in Japan    à ma main droite, entre le clavier de l’ordinateur et l’imprimante qu’un... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 14:01 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 19 novembre 2012

Orgasme land

— Mais qu’est-ce que c’est que c'bordel ? Je n’t’avais pas demandé de régler ça, hier ?— Si ! J’ai essayé… mais ça a merdé. Et puis on parle français, maintenant ?— C’est la traduction, tu sais bien ; chez nous, on n’cause pas… on pense. Mais, n’empêche, quel bordel !— Tu t’en occupes ? Moi, j’ai déjà donné : la croix et la bannière !— Ouais ! T’inquiète, je gère.Et Dieu, s’apercevant du chaos du Monde*, eut une pensée. Et sa pensée fut.Elle ressuscita tous les morts.Elle multiplia par cent le volume de la Terre** pour loger tout le... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 08:56 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 9 octobre 2012

Une lettre

Un grelot de laiton retenu par un fil de fer entortillé. Le facteur secoue le portillon. Maigre tintement. Le chien affalé sur le ciment de la courette carrée lève une paupière, la referme. Vieux cabot obèse et incontinent.La cour est ignoble. Des déjections canines écrasées. Des jouets de petite fille, poussette, dînette, peut-être une robe de poupée, jonchent le sol. Un sac poubelle, près des marches du petit perron, éventré, dégueule ses immondices.Le facteur suppute. Si le portillon s’ouvrait, si le chien ne bronchait pas, si un... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 6 octobre 2012

Jamais pris au dépourvu l'ancêtre

Mon suivant dans la file d’attente me tape à l’épaule : mon cellulaire sonne ! Cette idée de carillonner dans les aigus ! J’ai pourtant — double précaution — activé le mode vibreur mais, le smartphone glissé dans la poche de mon pantalon, j’avais cru que c’était la boulangère qui me faisait  de l’effet de bon matin. — Excusez-moi ! (Je m’excuse toujours si je dois répondre à un appel dans un lieu public.) Rires coincés dans la boutique : mon téléphone est constellé de post-it de couleur. Je lis la jalousie dans les regards... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 2 octobre 2012

Trois gouttes

« Ça séchera dans les draps, comme quand j'étais Poil de Carotte » écrit Jules Renard à la fin de son journal.« Ça séchera dans les draps... » Qu’ j’essaie, ça, moi, on verra comment  Bobonne e’ va réagir.D’accord, j’ai pas d’insuffisance cardiaque mais une tendinite au g’nou. Ça m’ fait un mal de chien quand j’me r’lève la nuit pour aller pisser.Pas obligé ? C’est c’que j’dis, pas obligé de m’ lever.  « Ça séchera dans les draps, comme quand j'étais Poil de Carotte. » Sauf que j’étais pas Poil de Carotte et qu’le Jules, à... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 30 septembre 2012

Cours après et peins-le en bleu

Tu es couché, tu dors, un rêve te vient. Tu t’éveilles et tu te dis que tu tiens un sujet en or pour une nouvelle fantastique*.Tu te promets de retenir toutes les péripéties de ton chef d‘œuvre.Tu te rendors.Au matin, tu as conservé les traces de ton fabuleux rêve. Tu te jettes sur ton clavier et tu ne ponds qu’une mièvrerie affligeante.Tu envoies à la corbeille en te disant que ton oreiller te fait prendre des vessies pour des lanternes et qu’il est temps d’en changer. A moins que ce ne soit toi qui sois proche de la réforme. Dans... [Lire la suite]
samedi 29 septembre 2012

Symbiose

Au restaurant, un fort corpulent convive se fait servir d’un cru qu’il espère supérieur. Il porte le verre à son nez et l’y engouffre tout entier. Les parois de l’objet — effet loupe — lui font un tarin de morse adulte. Du morse également le tour de taille. L’homme prend son temps, hume, se concentre.Les autres convives, à sa table, expectatifs, attendent le verdict.L’homme sort son nez du verre.Le narrateur s’attend à voir perler une goutte du nectar au pif de l‘obèse ; figé par la cérémonie, il s’est pris à rêver que le breuvage... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,