dimanche 18 mai 2014

Quand on sème on a toujours vingt ans

Le grand-père de Ghazàla, ma filleule, est arrivé 7e sur 63 (ce qui, entre parenthèses, me remet en mémoire que 7 fois 9 faisaient, jadis, 63 ; rien de bien neuf en ce vieux monde ) il a donc, le papy cycliste — avais-je omis de préciser qu’il tricotait des jambettes ? c’est réparé !— semé 56 adversaires (7 fois 8 font 56, n’est-il pas ?) et moi, sous le même cagnard — pas un poil d’ombre — j’ai semé (8×3×8) 192 haricots à rames mangetout. Voilà, c’était un parallèle que je tenais à souligner. C’est fait.  Il ne reste plus qu’à... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 18:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 12 avril 2014

Je ne suis pas un rat, mais Monsanto le sait-il ?

Madame Yvonne, feue notre voisine, mange désormais les pissenlits par la racine. Pas assez vite, semble-t-il ; les nouveaux locataires aspergent la pelouse de désherbant. Pas sûr qu’un no man’s land roux soit plus séduisant qu’un vert carré d’herbe moucheté de jaune, et au vu de l’ardeur à empoisonner la petite parcelle, couplée à la nocivité du produit, je me demande si je ne vais pas céder à la tentation d’un retour à la vie sauvage auprès d’une petite rivière, loin de toute activité humaine : le prix du m² du côté de Pripyat doit... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 09:44 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 31 mars 2014

Discussion, à l'heure des mamans, entre deux copains que soixante ans séparent

— Oh, Papistasse, ze t’ai vu au carnaval, samedi. Tu étais déguisé en mazicien, mais tu n’avais pas ta baguette.— Vraiment ? Tu as trouvé que j’avais un zoli, pardon, un joli chapeau ?— Oui, moi z’étais déguisé en Hulk et ze n’ai pas reconnu c’ui qui m’a tapé. I’m’a fait mal. En fait, tu sais, z’étais pas le vrai Hulk.
Posté par Old_Papistache à 18:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 30 mars 2014

Aux urnes, citoyens !

Voici un an, une vague connaissance laisse un message sur le répondeur :— On monte une liste pour les élections municipales de mars 2014, ça nous plairait bien de vous compter parmi nous.Je fais le mort. Quelle idée d’avoir songé à moi !Relance. Je ne promets rien ; je vais réfléchir puis j’oublie la date de la réunion. Nouvelle relance. Pour voir, éventuellement apporter une idée, je finis par accepter de participer aux réflexions du groupe qui prend forme.Engrenage. Tu glisses un ongle, la machine te prend le doigt, la main, le... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 11:12 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 13 mai 2013

Comme un nœud à son mouchoir

J’aime bien Noémie. J’ai toujours bien aimé Noémie. Je la connais depuis qu’elle a dix ans. C’était une enfant, mais déjà un peu plus qu’une enfant ; le décès accidentel de son papa l’avait mûrie un peu avant ses camarades. Elle écrivait bien, Noémie — pas sa calligraphie — ; elle avait des idées et du style. Je la revois souvent : elle est hôtesse de caisse à la grande surface, là-haut, rue des Andromèdes du Japon. Elle a conservé son joli sourire. On échange plus que les cordialités d’usage quand je passe à sa caisse :— Elles sont... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 15:22 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 6 avril 2013

De profil

Un nez rouge sur mon bureau   rond   un nez de clown  sur mon bureau   enfin, sur une enveloppe de papier kraft   elle-même posée sur un petit paquet de feuilles imprimées voici un mois et en attente d’être lues   un nez rouge appuyé à un pot de yaourt en verre rempli de trombones et agrafes sur le dessus duquel un stylo bille en métal vert émeraude côtoie un gros feutre orange made in Japan    à ma main droite, entre le clavier de l’ordinateur et l’imprimante qu’un... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 14:01 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 17 mars 2013

Ce n'est pas un billet dont on pourra dire qu'il est tiré par les cheveux

Ah, je le savais. Samedi après-midi,  je suis parti au marché tête nue. Évidemment! Mon bonnet noir,  envolé ; le gris, rangé allez savoir où ; et le bleu, Épouse-Que-J’épousète l’avait — sans m’avertir — jeté au fond du tambour du lave-linge.J’ai pris froid. Enfin, un chaud et froid. Chaud à  chercher une coiffe isolante avant de sortir et, de guerre lasse, froid, précisément, en sortant.Rassurez-vous, je ne suis pas tombé malade. Je ne risque pas le moindre rhume de cerveau. Dans la mesure où je n’en ai qu’un, croyez... [Lire la suite]
jeudi 14 mars 2013

Comme Cadet Rousselle

J’avais trois bonnets. Un noir, un gris et un bleu. Comme je ne suis pas très soigneux, j’en quittais un là, un autre ici, et le dernier juste à côté, ou derrière. Trois, c’était un bon chiffre. Au moment de sortir, c’était pratique ; cherchais-je le bleu que je tombais sur le noir ; voulais-je me couvrir du gris le bleu me sautait aux yeux ; le noir m’aurait volontiers attiré que le gris me faisait du plat pour cacher ma calvitie. Commode. Depuis des mois, la cohabitation ronronnait.Imparfait, vous avez noté, je conjugue ce... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 08:01 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 15 décembre 2012

La réponse du Père Noël

— Papistachounet ! Courrier !— Vraiment ?— Oui, c’est le Père Noël qui t’écrit. Ce doit être une blague ; tu ne lui as pas envoyé une liste ? — Non, pas exactement. Où as-tu posé sa lettre ?— Sous la pile de linge à repasser, si tu vois ce que je veux dire !— Capito. On a un fer ?
Posté par Old_Papistache à 17:25 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,