mercredi 14 mai 2014

Micmac boulanger

— Dis, Papistasse, S’anonn, è’ veut pas me rendre ma Tête…Le Papistache  marque un temps de suspension avant de retomber sur terre — en l’occurrence  devant le portail de l’école où il est passé prendre livraison d’un bambin à ses soins confié.— Ta tête ?Interrogation qui dénote un ralentissement des fonctions cérébrales du dit vieillard qu’on avait connu plus inventif, mais que voulez-vous ?  le poisson coute cher !— Ma Tête Brûlée, Papistasse !Mais dis-nous, ami chroniqueur, tu omets l’accent circonflexe à... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 11:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 21 avril 2014

Une histoire pas trop tarte pour une fois

Décor : un square ensoleillé, un banc.Personnages : une petite fille de cinq ans, un vieux bonhomme chauffant ses os.— Tu connais l’histoire de la tarte aux concombres ?— Non, dis-moi ! « Un monsieur entre dans une boulangerie et demande une tarte aux concombres…— Désolé monsieur, on ne vend pas ça ici...Le lendemain, le monsieur revient avec deux copains et ils demandent trois tartes aux concombres, mais il n'y en a évidemment pas. Et ça continue, ils sont de plus en plus à venir demander de la tarte aux concombres, alors le... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 12:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 6 mai 2013

Ceci n'est pas un rébus

  Autrefois, gare à qui gaspillait le pain. C’est connu : je ne m’étends pas. Hier, un coup au cœur ! Pour fidéliser sa clientèle, Boulangère-Cent-Fois-Nommée-Ici appose un petit cachet discret sur le sac de papier dans lequel elle glisse les baguettes spéciales dont celle qui régale nos palais gourmands à Épouse-Epousée et moi-même. Contre douze de ces marques rapportées en boutique, le client assidu se voit offrir gratuitement l’objet de son appétit quotidien. Coup au cœur ! Hier, recomptant et ordonnant les dits (en... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 11:03 - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 26 avril 2013

Retour de baguette

Ce matin, j’entre d’un pas vif dans la boulangerie et… Flash back Voici quelques mois encore La boulangère :— Monsieur ? Depuis quelques semaines La même :— Une céréales* ? Ce matin La toujours identique avait déjà à la main la dite baguette et, du coup, je mâchouille :— Est-ce un hasard ou vous aviez réellement anticipé mon arrivée... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 20:36 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 25 mars 2013

Sidéré

Depuis peu — pas assez pour que la gestion des tags le fasse encore apparaître — vous aurez vu que je souligne mes billets d’une expression-clé « la vraie vie » ; or, ce dernier dimanche, la vraie vie m’apporte une surprise que je peine à croire tant elle se colore de mystérieux. Et pourtant !Je vous narre et je rajoute encore une précision. Si, souvent, je me saisis d’un fait réel, vous avez reconnu que je le tisse et l’emberlificote afin de tenter de le magnifier — plus d’un style rococo XVIIIe que postmoderne je l'avoue.... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 13:01 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 19 septembre 2012

Caca boudin

Le centre-ville fait peau neuve. Lifting généralisé de la voierie municipale. Je ne sais pas pourquoi mais ça file la diarrhée aux clébards, lesquels, par respect pour ce granit tout neuf qui se multiplie comme ce fameux nénufar qui doublait sa surface toutes les nuits — s’il lui prend quinze jours pour en occuper la moitié, en combien de temps aura-t-il couvert la totalité du plan d’eau ? — d’un commun accord, s’en viennent déféquer sur le trajet que j’emprunte pour aller de mon bol à la boulangerie. Arrivé là-bas, je ne peux retenir... [Lire la suite]

mercredi 9 février 2011

De plus en plus souvent, le Papistache commence des phrases qu'il ne termine pas... vous pensez que c'est grave docteur ?

Chaque matin que Dieu fait, je me — permettez que j’ouvre une parenthèse ( «Chaque matin que Dieu fait...» ? Est-ce à croire que ce n’est pas lui qui les fait tous ? Qui d’autre que lui présiderait aux jours ? Lui arriverait-il de déléguer, pire... de sous-traiter ? Ou serait-il en concurrence ? Il aurait répondu à un appel d’offres, aurait emporté le marché et ferait travailler de la main d’œuvre polonaise ou bulgare ? Il y aurait des matins bulgares ? Au concombre ?«Chaque matin que Dieu fait...» Ou il ne les ferait pas tous ? Il en... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 5 avril 2010

Sans beurre ni farine

Je rentre de la boulangerie. Celle de la rue du Gros Gland.  Là où officiait Madame Patapin ! Souvenez-vous ! Je vous  ai entretenu de sa peau diaphane, jadis.Osez entrer Madame Patapin dans la petite fenêtre blanche en haut de la colonne de droite. Bel outil que celui-ci pour pallier les défaillances de la mémoire. Ici le lien vers les billets concernant la diaphane dame du temps des chroniques ridées. Je rentre de la boulangerie. Il faut croire que le commerce n’est pas de bon rapport, les propriétaires s’y succèdent au... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 09:01 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 1 novembre 2009

Impudiques confessions

— Hello ! Comment ça va ? Aïe, aïe, aïe ! Déjà une question existentielle de bon matin. Moi, peinard, les mains dans les poches — ça va de pair— la casquette — la casquette ! pas un béret ! ! !  comme j’ai entendu, hier, de la bouche de ces garnements qui venaient pleurer des bonbons à la mort-aux-rats — enfoncée sur les yeux, le pas vif et les yeux dans le vague, je me croyais absous de toute sollicitation intellectuelle — acheter le pain ne requiert pas la mobilisation de toutes mes facultés ; la caisse enregistreuse calcule... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 10:01 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 17 juillet 2008

Fera-t-on taire les rumeurs avec ce billet ?

Premier geste, ce matin, avant même de poser la bouilloire sur la plaque.Mettre la main sur l'appareil photo numérique.Un saut vers la charmille — mettons trois — et je m'approche du nid.Je m'y attendais. Les oisillons ont appris à voler pendant le pont du 14 Juillet.— Nous attendons des invités et il manque des sucettes, me susurre Mamoune.Qu'à cela ne tienne, je me rends au supermarché.La suite, c'est Mamoune qui raconte.— Mon petit homme — vous l'avez déjà entendue m'appeler ainsi, cela vous surprend, je m'y suis fait — j'ai fait... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 17:56 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,