mercredi 14 mai 2014

Micmac boulanger

— Dis, Papistasse, S’anonn, è’ veut pas me rendre ma Tête…Le Papistache  marque un temps de suspension avant de retomber sur terre — en l’occurrence  devant le portail de l’école où il est passé prendre livraison d’un bambin à ses soins confié.— Ta tête ?Interrogation qui dénote un ralentissement des fonctions cérébrales du dit vieillard qu’on avait connu plus inventif, mais que voulez-vous ?  le poisson coute cher !— Ma Tête Brûlée, Papistasse !Mais dis-nous, ami chroniqueur, tu omets l’accent circonflexe à... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 11:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 29 mai 2013

Bombe atomique

J’ai gagné à la loterie.C’est la dernière fois que j’écris ici. Je suis riche. Je pars.Où ?N’importe ! Demain les Maldives, après la Mongolie, puis Lhassa. Un peu la Polynésie, le cercle polaire à cloche-pied ( sur les pointillés, comme sur le vieux globe terrestre aux couleurs fanées de la classe de M. Laforge : un rêve ressuscité), Machu Picchu, le Snæfellsjökull et sa porte d’entrée vers le centre de la Terre… ensuite, j’improviserai.Riche ! Une petite fille survoltée — 100 000 volts pas moins — me glisse dans la paume deux cartes... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 11:01 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 28 avril 2013

Pierre de foudre

Je marchais dans la campagne beauceronne avec mon grand-père maternel. Nous avions 82 ans à nous deux. Il se baisse et ramasse un caillou qu’il me tend :— Une pierre de foudre !   Dans sa main, un oursin fossile, semblable à tous ceux que j’amasse et range dans une vieille boite à munitions de guerre. Il ignore ma collection.— Regarde ces marques en forme d’étoile. Quand la foudre frappe les pierres, elle laisse ces trainées. On en trouve beaucoup dans les champs. Moi, interdit, je me garde de contrarier son commentaire... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 11:17 - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 26 avril 2013

Retour de baguette

Ce matin, j’entre d’un pas vif dans la boulangerie et… Flash back Voici quelques mois encore La boulangère :— Monsieur ? Depuis quelques semaines La même :— Une céréales* ? Ce matin La toujours identique avait déjà à la main la dite baguette et, du coup, je mâchouille :— Est-ce un hasard ou vous aviez réellement anticipé mon arrivée... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 20:36 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 13 avril 2013

Meilleure ou pire

Je pars faire les courses. Il ne reste plus de lait et je désire fouetter une crème pâtissière. Épouse-À-Son-Bureau me lance :— Prends la liste accrochée au réfrigérateur !Je m’empare du papier qu’un lézard nickelé maintenait fixé à la porte métallique.— Adieu, mon amour, puisses-tu conserver éternellement un doux souvenir de notre vie commune !Parfois, elle trouve que j’en fais un peu trop… alors, j’en rajoute !— Ferme la porte en sortant !Dans le magasin, méthodique, j’épluche la liste et, pressé, ne me distrais pas de ce qui est... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 8 avril 2013

Et pour montrer sa belle voie

Mon père, mon grand-père et moi avons, cette nuit, entrepris de réparer ma scie à métaux. La galère !Déjà, quelle équipe ! Un mort — mon grand-père —, un alzheimer —mon père —, et un branquignole — moi.La crémaillère de la scie ayant rendu l’âme, j’avais remplacé les joints défectueux par des rondelles de champignons découpées à l’emporte-pièce, ça coulissait bien, mais, mon père, profitant que je m’étais assoupi un moment en attendant le retour de mon grand-père, parti acheter un réflecteur en aluminium pour la suspension de ladite... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 11:01 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 3 avril 2013

Les petits cadeaux entretiennent l’amitié

Lundi de Pâques, Mowgli, six ans — et demi ! — désormais, en visite  chez ses grands-parents, les toujours Mamoune et Papistache, un peu avant de prendre la route du retour, s’approche d’eux et leur tend quelques chocolats enveloppés d’aluminium bariolé et soustraits à sa récolte de la veille au jardinet :— Mamoune, Grand-père, je vous donne des chocolats de Pâques pour que vous pensiez à moi quand je serai parti.Le même, au moment de monter en voiture, se colle à son aïeul et lui rappelle :— Grand-Père, tu te souviens, la... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 13:01 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 30 mars 2013

Galopin

Au réveil, ce matin — à peine vingt-cinq minutes avant six heures — une fulgurance. Je secoue l’épaule de ma moitié qui dort encore :— Lumière-de-Mes-Jours, comme désormais nos beaux esprits — ce sont MAP et Voltaire qui l’ont dit — se rencontrent et vibrent à l’unisson, je te propose de ne plus user que de la transmission de pensées pour toutes tes suggestions domestiques — j’aimerais que tu chasses cette vilaine araignée qui se tapit dans l’encoignure du plafond… as-tu sorti les poubelles ?… l’ampoule grillée du garage est-elle... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 28 mars 2013

Répit

Aujourd‘hui, j’ai essayé, de toutes mes forces cérébrales — ah, ah ! — de lancer un  message à Épouse-Aux-Aguets. La transmission de pensées n’a pas eu lieu. Il aurait pourtant suffit qu’elle me parlât de la réalisatrice, enquêtrice et présentatrice du magazine « L’écho des lois » diffusé ce soir, jeudi 28 mars, à 21 h 30, sur la Chaine Parlementaire, ne fût-ce que pour s’inquiéter de sa santé, pour m’ébahir davantage. Vu comme je vous l’écris, vous devez penser que j’avais, ce matin, placé la barre trop haut. Il n’en... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 20:42 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 27 mars 2013

Abasourdi

Ce matin, au petit-déjeuner, je tente une transmission de pensée volontaire. Sans rien annoncer. Je cherche quelque chose d'incongru et je trouve ça : — Et si je repeignais notre voiture ? Dix secondes plus tard — je vous jure : dix secondes — Épouse-Face-A-Moi me sort : — Tu as vu la voiture qui vient de passer : elle est violette !— Violette ? Elle pouffe : — Non, c'est pour rire, elle était grise. A part quand nous devons renouveler notre véhicule vieillissant, jamais nous ne nous intéressons à la couleur des carosseries. ... [Lire la suite]