mercredi 22 juillet 2009

Mes amis de blogue sont des héros

Épouse-Aux-Côtes-De-Fonte remplit des grilles de Sudoku.Elle a découvert ce loisir éducatif pendant sa convalescence.Elle y a mordu.Elle s'est offert un joli petit livret et... a lâchement abandonné les niveaux 1, 2, 3, 4, 5 pour ne se consacrer qu'aux grilles de niveau  6 — en attendant pire !Pas facile d'échanger avec elle quand elle crayonne ses fenêtres grillagées, alors, pour la séduire et montrer combien je puis m'investir dans des activités créatives au gout du jour, j'ai entrepris de réaliser une grille pour elle.— Niveau... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 14 juillet 2009

Faire comme si...

  Faire comme si chaque matin était le premier. Faire comme si chaque matin allait être le dernier. Faire comme si chaque matin était unique. Pas facile. Pas sûr que ça aide quelqu'un. Aussi, personne ne m'a rien demandé. Essayer quand même. — Mais qui êtes-vous, Madame ? — Laisse, pas la peine de faire le lit, ce soir, on est morts ! — Cette lumière qui filtre aux volets ? Serait-ce le jour qui se lève ? Il a neigé, c'est magnifique. Lève-toi ! Trop tard, tout a fondu. Oh ! Une rose s'est déclose,... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 09:01 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 9 juillet 2009

Petite vie, mettez m'en une tranche

Épouse-Plus-Que-Jamais-Inoxydable se remet de son opération. Hier, elle s'est rendue à la piscine. Mauvaise pioche pour une reprise en douceur de ses activités nautiques ; pendant les vacances scolaires, le lieu est envahi par les enfants des centres aérés. Néanmoins, ces derniers — bien qu'arrivés aux premières heures d'ouverture du bassin — préfèrent s'ébattre en zone où leurs petons touchent le fond sans trop nuire à leur respiration. Épouse-Dans-Son-Élément a donc pu nager sur le dos une bonne demi-heure— la brasse lui est... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 3 juillet 2009

Un partout

La semaine passée, j’ai taillé la charmille — je la taille plusieurs fois l’an — mais, pas plus que pour l’écriture, je n’ai trouvé de temps pour ramasser les feuilles jetées à terre. Le soleil les a desséchées. Elles gisent au sol et s’effritent au contact de la semelle. Sur l’herbe haute, où fleurissent les trèfles blancs, l’automne est en avance.Ma paresse m’a ainsi soufflé une idée — c’est ainsi, ma paresse est à l’origine de bien des inventions de mon existence — je ne vais pas ratisser le jardin ; je vais froisser les feuilles... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 28 juin 2009

Verbe du premier groupe : Mamouner

Je vais très bien.Je cherchais comment expliquer la désaffection passagère du lieu.En posant une casserole sur la plaque, j'ai trouvé.En fait, voyez-vous, je mamoune.Si le lieu était fréquenté par des blogueurs de passage, je serais dans l'obligation d'en dire plus, comme ne me lisent que des habitués, ils comprendront aisément  ce que cache ce verbe lequel se conjugue comme  le verbe "aimer".
Posté par Old_Papistache à 18:01 - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 8 juin 2009

On comprend qu'il ait fait froid, le Papistache est encore mal réchauffé

Comme il a fait froid hier. Le jardinet est tout blanc. Les campanules : blanches ; Les nigelles : blanches ; Le seringa : blanc ; Les roses : blanches ; La clématite montana : blanche ; Les œillets : blancs ; La pivoine qui pousse sous le pêcher : blanche ; Les arums : blancs ; Les marguerites : excepté le cœur, blanches. Il a fait froid... mais il a plu. Alors... un mal pour un bien. Pourquoi tant de blanc ?Par superstition.Les nuées sévères des orages voyant de là-haut cette blancheur... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 7 juin 2009

Papistache se rend au maxidiscompte

J’avais quoi dans mon charriot de maxidiscompte ? Trois cartons de soixante briquettes de jus d’orange. On a eu peur de manquer alors Mamoune m’avait demandé de retourner en acheter.Pour faire bonne mesure, d’ailleurs, j’ai rajouté deux fois dix briquettes. Les génoises au chocolat, il en restait trois-cent-trente. — Pousse à cinq-cents, m’a suggéré Mamoune.Cent-soixante-dix de plus, ça faisait dix-sept paquets de dix. J’en ai pris vingt. Alors, je récapitule :— Vous pourrez m’éditer une facture ?— Bien sûr. Donc, deux-cents... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 3 juin 2009

Relativité

Du temps pour Mamoune, j’ai.Du temps pour moi, moins.Encore que le temps de Mamoune est aussi le mien.Donc, du temps pour moi, j’ai.Mais le temps de Mamoune n’est pas le vôtre.Ainsi, le temps de Mamoune étant le mien,C’est du temps pour vous que j’ai en moins.
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 1 juin 2009

Comme si dimanche devait durer toujours

Pas huit, pas dix, pas douze : vingt.Vingt papillons au-dessus des crucianelles.Non, je ne les ai pas photographiés.Faites-moi confiance.Le couple de tourterelles, sur le fil noir tendu en travers du jardinet, qui lâche sa colombine sur les pavots épanouis. Touché, coulé !Des abeilles sur les fleurs du thym, des abeilles, des abeilles, tant, et tant que l’arbrisseau s’agite comme si le vent endormi ne s’éveillait que pour lui.Dans les doigtiers ocellés de la digitale pourpre les bourdons s’enfoncent et, couverts de pollen, à reculons... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 22 mai 2009

Où l'intrépide auteur de ces petits écrits vains entreprend de narrer sa folle journée du 21 mai 2009

Je renonce à ma tentative de provoquer l’ennui chez mes lecteurs. Plus ma figure s’allonge, plus le public en redemande. Après ma conclusion d’hier, je ne puis plus (décemment) aller plus loin. Xxxx xxxxxxxxx, xx xxxxxx x xxx xxxxxxx. Hier, avec Épouse-Redressée, nous avons, main dans la main, effectué le grand tour du parc — fléché en vert et donné pour près de trois kilomètres— en cinquante-neuf minutes. Nous ne nous serions pas arrêtés pour photographier des orchidées que nous le bouclions en cinquante-huit minutes. Appréciez... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,