samedi 17 mai 2014

Encore une petite tranche

— Bonjour prince charmant, me susurre-t-elle.Prince charmant ? Qu’ois-je ? Charmant ? Sa langue aura fourché et elle aura voulu dire « marchant », encore que « boitant bas » eût été de meilleur aloi. Mais, prince ? moi qui ne suis pas noble, « gueux » me siérait mieux. «  Bonjour gueux boitant bas ! » Gueux boite-en-bois, en voilà un pseudo qui me conviendrait parfaitement ;  n’est-ce pas mon destin qui poudroie, là-bas, sur la ligne d’horizon. Papistache boite-en-bois.— Que marmonnes-tu,... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 10:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 15 mai 2014

A bove ante, ab asino retro, a sulto undique caveto *

La merlette tournoie au-dessus du carré de fraisiers. Vite, que l’on étende le filet aux mailles serrées pour garantir la récolte ! Pendant qu’Épouse-Tu-Veux-Un- Coup-De-Main-? s’affaire à démêler les rets embrouillés, le Papistache monte la garde et tient le volatile affamé à distance. Soudain, un bruit dans son dos l’alerte. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, il se retourne et constate, avec stupeur, qu’un escargot gris, profitant que le vieillard était concentré sur la surveillance de l’oiseau lorgnant, d’un œil jaune... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 09:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 27 avril 2014

D'Épouse-Aux-Doigts-Agiles

Épouse-Aux-Doigts-Agiles tricote — une de ses multiples manières de s’assoir. En effet, qu’elle vienne — un peu de science-fiction que diable ! — à se trouver calée dans un fauteuil ou un canapé sans rien entre les doigts, ni livre, ni aiguilles, ni stylo, ni quelque poignard ou coupe-chou, ni… rien vous dis-je, alors l’ennui la saisit par la main. Il lui faut de la patience à l’ennui. L’occasion ne se présente guère, mais il est là. Il attend. Voit-il sa victime désœuvrée, par exemple un excellentissime reportage allemand... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 10:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 28 mars 2014

La maligne et le malin

« Drelin, drelin, drelin… » serine le carillon. La porte d’entrée est ouverte, — printemps précoce oblige — le portillon non. Le Papistache s’extrait de son fauteuil fatigué et court au devant du carillonneur. C’est une carillonneuse !Regards réciproques, salutations d’usage et droit au but :— J’ai une invitation pour un anniversaire.— Pour moi ? incrudulè*-je.— Oui-da, s’enthousiasme la sonneuse.— Et pour quand la fête ? m’enquiers-je ?Là, j’ouvre une parenthèse.(Un plus finaud que moi aurait probablement demandé de qui... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 13 avril 2013

Meilleure ou pire

Je pars faire les courses. Il ne reste plus de lait et je désire fouetter une crème pâtissière. Épouse-À-Son-Bureau me lance :— Prends la liste accrochée au réfrigérateur !Je m’empare du papier qu’un lézard nickelé maintenait fixé à la porte métallique.— Adieu, mon amour, puisses-tu conserver éternellement un doux souvenir de notre vie commune !Parfois, elle trouve que j’en fais un peu trop… alors, j’en rajoute !— Ferme la porte en sortant !Dans le magasin, méthodique, j’épluche la liste et, pressé, ne me distrais pas de ce qui est... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 30 mars 2013

Galopin

Au réveil, ce matin — à peine vingt-cinq minutes avant six heures — une fulgurance. Je secoue l’épaule de ma moitié qui dort encore :— Lumière-de-Mes-Jours, comme désormais nos beaux esprits — ce sont MAP et Voltaire qui l’ont dit — se rencontrent et vibrent à l’unisson, je te propose de ne plus user que de la transmission de pensées pour toutes tes suggestions domestiques — j’aimerais que tu chasses cette vilaine araignée qui se tapit dans l’encoignure du plafond… as-tu sorti les poubelles ?… l’ampoule grillée du garage est-elle... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 28 mars 2013

Répit

Aujourd‘hui, j’ai essayé, de toutes mes forces cérébrales — ah, ah ! — de lancer un  message à Épouse-Aux-Aguets. La transmission de pensées n’a pas eu lieu. Il aurait pourtant suffit qu’elle me parlât de la réalisatrice, enquêtrice et présentatrice du magazine « L’écho des lois » diffusé ce soir, jeudi 28 mars, à 21 h 30, sur la Chaine Parlementaire, ne fût-ce que pour s’inquiéter de sa santé, pour m’ébahir davantage. Vu comme je vous l’écris, vous devez penser que j’avais, ce matin, placé la barre trop haut. Il n’en... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 20:42 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 27 mars 2013

Abasourdi

Ce matin, au petit-déjeuner, je tente une transmission de pensée volontaire. Sans rien annoncer. Je cherche quelque chose d'incongru et je trouve ça : — Et si je repeignais notre voiture ? Dix secondes plus tard — je vous jure : dix secondes — Épouse-Face-A-Moi me sort : — Tu as vu la voiture qui vient de passer : elle est violette !— Violette ? Elle pouffe : — Non, c'est pour rire, elle était grise. A part quand nous devons renouveler notre véhicule vieillissant, jamais nous ne nous intéressons à la couleur des carosseries. ... [Lire la suite]
mardi 26 mars 2013

Médusé

Cette fois, j’ai  peur.Qu’est-ce que ça cache ?Ce matin, en conduisant mon épouse sur son lieu de travail, sur une route que nous empruntons au minimum huit fois la semaine, souvent plus, je songeais à ce bûcheron qui, ayant coupé trois fort gros sapins de sa propriété à un mètre du sol, a joué artistement de la tronçonneuse et sculpté, dans les souches érigées, autant de champignons tous différents.Un peu de ce style : Que l’on aime ou pas, n’est pas la question.Les sculptures sont terminées depuis l’automne et, par une facétie... [Lire la suite]
lundi 25 mars 2013

Sidéré

Depuis peu — pas assez pour que la gestion des tags le fasse encore apparaître — vous aurez vu que je souligne mes billets d’une expression-clé « la vraie vie » ; or, ce dernier dimanche, la vraie vie m’apporte une surprise que je peine à croire tant elle se colore de mystérieux. Et pourtant !Je vous narre et je rajoute encore une précision. Si, souvent, je me saisis d’un fait réel, vous avez reconnu que je le tisse et l’emberlificote afin de tenter de le magnifier — plus d’un style rococo XVIIIe que postmoderne je l'avoue.... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 13:01 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,