Si les rêves sont prémonitoires, alors celui qui m’a réveillé cette nuit à quatre heures cinq mérite que je l’oublie le plus rapidement possible. Par conséquent, le relater ici irait à rebours de ma volonté.
S’ils ne le sont pas, quel intérêt à ce que je couche ici un mauvais rêve qui m’a tiré du lit avant l'aurore ?