mercredi 24 octobre 2012

Un élan en forêt du Perche (oui, mais de solidarité !)

Une fois n’étant pas coutume, le papistache va rester dans le purement narratif. « Nous partîmes cinq-cents ; mais par un prompt renfortNous nous vîmes trois mille en arrivant au port… » Non, non, stop ! J’ai eu beau lire que Walrus songeait à rendre son tablier, le temps n’est pas encore venu d’écrire mes billets en alexandrins. Je n’ai pas été élevé par les pères, moi. Néanmoins, nous partîmes bien cinq cents… En revanche, et malgré l’humidité ambiante, notre nombre ne gonfla pas au cours du périple. Épouse-Au-Pied-Menu... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 15:01 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 20 octobre 2012

Né trop tôt

Sa main gauche palpe le large accoudoir pour trouver la télécommande de la télévision. Il s’impatiente et s’apprête à hurler « Mais où est passée cette putain de télécommande ? » quand il se ravise et s’avachit un peu plus contre le cuir de l’imposant fauteuil marron. Il vient de se souvenir qu’on est le 20 octobre 1950 et que le principe de la télécommande n’a pas encore été inventé et, par voie de conséquence, pas le moindre petit appareil lui ressemblant n’a été commercialisé, pas plus aux États-Unis qu’ici, à Saint-Honorin des... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 11:01 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 19 octobre 2012

Ether

Elle disait : « Quand je serai grande, je serai danseuse sur un ballon. » Puis elle a cessé de le dire ; et moi, j’y pense encore.
Posté par Old_Papistache à 16:01 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 18 octobre 2012

Croissance populaire

J’ai longtemps cru qu’on coiffait d'un accent circonflexe le  « a » de gratin et jamais je n’ai été tenté d’en poser un sur le « i » du riz — ce qui n’est pas logique car si une vague approximation visuelle aurait pu me faire associer le Chinois traditionnel avec sa céréale emblématique il eût été plus fin de couronner le rîz d’un petit chapeau conique plutôt que le plat typique du paysan dauphinois — voire savoyard — quand bien même la récolte du tubercule symbolique de sa région — leur —... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 20:01 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 17 octobre 2012

Question d'angle de vue

Elle s’est pesée au saut du lit. Nue. Et de peur d’être déçue, elle a fermé les yeux. Fort.Si elle avait fermé les volets avec autant d’énergie, la veille, le vent ne les aurait pas ouverts et le voisin n’aurait pas pu témoigner.   Mais belle affaire. Elle, yeux clos, n’a rien vu et lui, mâchoire tombante, n’a pas lu sur le cadran le nombre dont la crainte lui fit, à elle, plisser les yeux si forts. Pourtant, il avait bien ses lunettes, du coup. Sans doute quelque chose l’aura distrait.
mardi 16 octobre 2012

Équiphonie

Le téléphone sonne,  je décroche : c'est Andalouse-Pilosa. Elle veut parler à Épouse-Épilosa qui s'est absentée. Je suggère que, dès son retour, ma doulce moitié pourrait rappeler son amie. Que non, m'entends-je répondre :— Je dois rencontrer un voisin, avec mon mari, pour une histoire de chant pour un cheval. Dis à Épilosa-Mon-Amie d'essayer de me joindre plutôt mercredi.Elle raccroche.Je reste coi avec cette histoire de cheval qui chante. Andalouse-Pilosa n'a pas précisé si c'était un hongre. Bougre ! Je la savais artiste et... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 18:01 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 15 octobre 2012

Amnésie passagère

J'aurais bien osé, en guise de titre, "Amnésie tribulante", mais c'eût été abattre mon jeu un peu vite, non ? Un mot me brûle la langue. Pour qualifier une malle.Un mot commençant par la lettre « t ».Une malle qui a beaucoup voyagé.Ce n’est pas troglodyte. « Une malle troglodyte », c’est idiot et, de plus, ce n’est pas l’idée que je veux faire passer.Un synonyme de globe-trotteur et qui commence par un « t ».Une malle... euh...Ah, c’est agaçant de l’avoir sur le bout de la langue et de ne pas pouvoir le sortir.Un mot de la famille... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 13 octobre 2012

Des clopinettes

Un caillou dans sa chaussure !Elle s’arrête, s’appuie au mur et quitte la chaussure.Se masse le pied et, pour ce faire, pose la chaussure sur le mur. Le muret. Disons le muret. Enfin, un haut muret. Presque un mur.Un coup de vent ? Le hasard ? Une mauvaise position ?La chaussure choit. De l’autre côté du mur.Elle choit la chaussure. De l’autre côté. Le pied est massé, la main tâtonne. De chaussure, point !A l’évidence, elle a chu. Quoi d’autre ? Elle aurait filé sans prévenir ?Le muret entre deux immeubles. D’entrée point sinon... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 10:01 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 12 octobre 2012

Oeugénisme

— En rang par un ! Garde à vous, fixe !Mais qu’est-ce qu’il lui prend, au Roger ? Un dimanche, alors que la maison regorge d’invités ! Il nous a alignées le long du mur, côte à côte, pieds nus dans l’herbe, dans notre état de nature — si nos mères nous voyaient —, face à l'airial, menaçant.— J’ai des choses à vous dire, les filles. Je vous observe depuis un moment et j’ai accumulé des preuves. Je dois faire un exemple. Ça me brise le cœur mais je n’ai pas le choix.Il a l’air mauvais, le Roger. C’est pas que d’ordinaire il soit... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,