mardi 4 septembre 2012

Encore un billet que le vent emportera

Le bouillant Papistache a failli être échaudé à c’soir.Ou ébouillanté ? Va savoir. Écoute. Il (le Papistache) annonce à Épouse-Affairée (la sienne) qu’il a pondu un court billet matutinal. Elle, ne captant que deux syllabes (peut-être un peu plus, mais peu au demeurant, les autres se perdant entre deux portes) — ce que c’est du destin des mots hachés et marmonnés —, entend “pondu” et “court-bouillon”. Et voilà qu’elle imagine son assiette, au dîner — souper, amis Wallons —,  qu’elle imagine... qu’imagine-t-elle ? est-on dans... [Lire la suite]
Posté par Old_Papistache à 06:01 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,